La Vraie Vie

La vraie vie #1 : rhume et folie du dimanche soir

Bon allez, je me lance ! Je tente un nouveau format d’article : les articles La Vraie Vie ! Parce que vous le savez bien maintenant, si vous me suivez de prêt sur instagram surtout, je suis une #filledelavraievie. Ca veut dire quoi ? Ca veut dire que comme tout le monde, il m’arrive des trucs. Souvent. Tout le temps ! Et plutôt que de le partager de manière éphémère sur instagram, j’ai envie d’aller un peu plus loin et de vous raconter ma life ici. Des moments de vraie vie. Et ce soir, en cette fin de week-end où je n’ai pas mis un pied dehors pour cause de rhume, j’ai un sujet sympa que j’ai envie de traiter. Mon dimanche soir.

Le dimanche soir, c’est souvent la déprime. Surtout après un week-end comme le mien, à ne rien faire à part me moucher (j’ai aussi bu et mangé ne vous inquiétez pas. Bu de l’eau, que les choses soient claires). J’ai le nez tout rouge et une barre au crâne. Un bonheur.

Le dimanche soir, il faut prendre soin de soi. J’ai donc fait tous les masques possibles (cheveux, visage, gommage du corps, des cuticules et tutti quanti) sous une douche bien chaude avec la playlist qui va bien, à base de Taylor Swift et de chansons Disney. Je ne vous cache pas que j’avais l’air fine avec ma coupe pleine de shampoing à la Marie-Antoinette en train de hurler « Tous ensemble avec toi nous sommes uuuuuun » (Nous sommes un, du Roi Lion 2); avec du recul, je me dis que j’étais plutôt bien dans mon personnage avec ma crinière en mousse à la fleur de grenade. Non je blague, je ne sais pas à quoi est mon shampoing… ni si les grenadiers ça fait des fleurs. Ni si on dit grenadier pour l’arbre qui fait pousser les grenades.

Ensuite, le dimanche soir, il faut manger quelque chose de réconfortant – réconfortant ça veut dire chaud et gras en général – , et choisir une bonne série (une bonne vieille comédie un peu légère ça marche aussi très bien).

J’aimerais revenir sur un élément important de mon week-end. Je dois vous avouer un truc : j’ai la folie de Vinted depuis 2 semaines. Je veux dire, je connais Vinted, je l’utilise depuis plusieurs années, mais seulement pour vendre ( si vous connaissez pas c’est un vide dressing en ligne. Mon lien de parrainnage >>ici<<). Mais là, j’ai commencé à acheter. Un, deux trucs; puis trois, puis ça a été la folie. Genre, je suis devenue folle. J’ai acheté : une robe, un short, un jean mom, un pull, une paire de bottines et une blouse. Et là je suis en train de compter les sous sur mon compte (issus de mes ventes) pour voir si je peux m’acheter : une autre paire de bottines, une combishort, un gilet en laine et un autre jean. N’importe quoi. J’ai même pas reçu un seul article encore. Vraiment.

Et comme j’ai été malade tout le week-end, et bien entre Netflix et manger, je n’avais pas grand chose à faire. « J’ai passé mon week-end à chiner. Mais pas des mecs… » Et à chiner en faisant défiler tous ces vêtements, ça me rappelait « tiens, il faudrait que je m’achète une brassière de sport ». « Tiens, des bottines dorées ce serait cool aussi ». Et j’ai repensé aux bottines Bobbies…en vrai, je suis AMOUREUSE de ces bottines dorées. J’ai super envie de me les acheter. Genre j’y réfléchis, genre j’ai envisagé leur achat comme quelque chose de possible. Mais elles coûtent presque 200 euros. Et le talon fait 7,5 cm. Et je mets jamais de talon. Et elles sont DORÉES. Ouais bon, autant dire que je ne les porterai jamais. Fièvre acheteuse du dimanche soir quand tu nous tiens.

la vraie vie

Bon ok, je redescends. La douche m’a remis les idées en place. J’ai trouvé des bottines dorées à 15€ avec 4cm de talon. Sur Vinted, of course. Je crois que c’est plus raisonnable.

Allez, je vous laisse avec ma super playlist du dimanche soir ! Bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *