Mode, Un peu d'Histoire

“Pussy bow” : c’est quoi cette histoire ?!

pussy bow my dear claude

Euh pardon ?! Oui oui, vous avez bien lu, pussy bow. Oui ok, mais ça veut dire quoi ? Ben c’est tout simplement la traduction de notre “lavallière” chérie. Pas besoin d’avoir eu 18 au bac d’anglais pour comprendre ce que signifie ce terme. Mais pourquoi cette traduction ? Allez, encore une fois je vais vous aider à répondre à cette question de fond. (c’est bon ne me remerciez pas)

Si toi aussi tu veux ta Pussy Bow c’est par ici

pussy bow my dear claude

Alors alors pourquoi pussy bow ? (ou pussy cat bow )

Comme on a pu le voir dans le dernier article sur l’Histoire de la lavallière (parce que of course tu l’as lu) , à l’époque victorienne, la mode était hyyyper stricte (et plutôt couvrante, tu l’auras compris). Niveau décolleté, c’était pas la période la plus olé olé : il ne fallait pas laisser paraître le moindre centimètre carré de peau. De ce fait, le col se devait montant. Très montant. Et comme ça manquait un peu de folie, les femmes aimaient les enjoliver avec des ornements tels que des broches, de la dentelle, mais aussi… des rubans ! C’était un peu les DIY de l’époque. Les rubans, plus au moins larges, vous l’aurez compris, c’est les fameuses lavallières.

Ok, sympa l’histoire du ruban. Mais ça ne fait pas avancer le schmilblik, me direz-vous. Si, si ! Le fameux Pussy Cat Bow fait, comme son nom l’indique, référence aux rubans que l’on nouait autour du cou des chatons ! Et oui, quand on recevait des invités, tout le monde se mettait sur son 31, y compris le chat ! Et là, le meilleur (et seul) exemple qui vous vient en tête…. MARIE DES ARISTOCHATS !!!

pussy bow my dear claude

Tout s’explique ! Avouez, vous avez envie de raconter l’anecdote à quelqu’un maintenant que vous savez qu’une lavallière se dit Pussy bow en anglais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *