Actu

Coulisses du shooting My dear Claude : faux col, bonne humeur et tagada !

Le 11 mai dernier, on organisait un super shooting pour les nouveaux petits cols My dear Claude : faux col, contre-temps, rencontres, boulettes et fraise tagada, on vous dit tout tout tout tout sur les coulisses !

Retrouvez les photos du lookbook ici

Les préparatifs : faux col mais pas de tenue !

Ben voyons ! Vous ne vous en doutez peut-être pas, mais un shooting demande une certaine préparation / organisation (talent dont nous ne sommes pas tous doté… #oups), et pour le coup, j’avais essayé de tout préparer au mieux pour shooter dans les meilleures conditions qu’il soit chaque petit faux col chéri. Sauf que je n’avais pas anticipé une chose : en mai, fais bien ce qu’il te plaît, mais n’oublie pas les ponts !!!

Et oui, retards de livraison à gogo, forcément je n’ai pas reçu à temps les pièces que j’avais sélectionnées. J’ai du aller faire une session shopping catastrophe pour trouver de jolies tenues avec lesquelles seraient mis en valeur les petits cols.

Concernant le lieu,  j’ai la chance d’avoir une super copine (merci Mel <3) qui m’a prêté son appartement; j’ai fait une « petite » balade (2h30 de marche sur 1km2 quand même) pour repérer les lieux et trouver de chouettes endroits où prendre les photos. Et j’ai fini par trouver cette petite ruelle toute mimi, aux devantures colorées (les plus avisés se seront aperçus que j’ai une légère obsession pour les portes et les devantures… je me soigne !) Mais c’est joli, non ?!

La fine équipe My dear Claude

Pour ce shooting j’ai eu la chance de collaborer avec trois filles géniales : Lucie, ma copine d’école et talentueuse photographe (son insta), Bettina, make up artist de talent (son insta), et enfin la belle Indya, modèle photo (son insta et son blog).

Le shooting a donc débuté par la coiffure : une queue de cheval bien relevée pour dégager le joli minois d’Indya, et des ondulations sur les longueurs pour apporter du volume ( un peu wavy, on adore 😉 ). S’en est suivie la séance maquillage : du nude, et un peu de couleur pour faire ressortir le vert des yeux d’Indya.

Première tenue enfilée, faux col clipé… et c’est parti : silence, on shoote ! On a commencé en intérieur, et pas du tout en silence d’ailleurs : à base de fous rire, de « vise bien avec le réflecteur », de « stop, les cheveux ! », de sablés au chocolats et de fraises Tagada (sauf pour moi, j’étais en pleine expérience « un mois sans sucre », dommage…)

On a ensuite poursuivit dehors : on a eu la chance d’avoir du beau temps ! Quelques photos juste en bas de l’immeuble, puis une série dans la fameuse ruelle pavée aux devantures colorées. Passez madame, passez monsieur, entre deux badauds, on arrive à shootter des poses plutôt sympa ! Clic de fin (oui, ça fait clic le bouton de l’appareil photo, non ?) : après un peu plus de 4h de shooting, c’est dans la boîte !

coulisses du shooting faux col my dear claude

Tout est bien qui finit bien (ou presque)

Grand soleil et premier aperçu des photos qui ont l’air CA-NON, c’est une joyeuse fin de shooting à laquelle nous trinquons au Proseco. Avec la phrase de clôture : « Mieux vaut un bon Proseco qu’un mauvais champagne » (très belle citation de…moi. J’étais un peu fatiguée ..!)

J’ai ensuite rangé l’appartement, et tout remis en place, j’étais même assez fière de mon alignement de vernis qui trônait habituellement sur la cheminée. Petit mot de remerciement sur la table, et porte fermée à double tours, je quitte l’appartement-studio sereinement, soulagée que tout se soit bien déroulé. Je ne sais pas si c’est cette overdose de sérénité ou bien mon régime sans sucre qui me faisait perdre la tête, mais le dimanche soir… OUPS, LES CLÉS !

C’est donc dimanche à 22h30 que je me suis aperçue que je n’avais pas ramené les clés à ma petite Mémel, qui se trouvait à cette heure là devant la porte de son appart’, à une heure de chez moi… Ouuuuups ! Heureusement elle a pu récupérer les clés de sa colloc qui n’était pas bien loin. Ouf ! Tout est bien qui finit bien.

Trop d’émotions ce shooting, vraiment trop !

Kiss peace love et mange du sucre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *