Famous #Filledelavraievie

Charlotte Le Bon, une Famous Fille de la Vraie Vie

Charlotte Le bon une famous fille de la vraie vie

Parce que oui, on peut être une super star super canon et malgré tout ne pas se prendre au sérieux. Charlotte Le Bon, l’artiste aux multiples facettes, est à la fois pétillante, vraie, drôle, et pleine de talent. On aime son franc-parler, son humilité et cette espèce de sensibilité cachée. C’est clairement une fille de la vraie vie, et on vous explique pourquoi.

« Charlotte Le Bon : c’est qui ? » Euh… Pardon ?

Comment ça c’est qui Charlotte Le Bon ?! Bon ok, on va vous remettre à la page, sans faire une biographie, parce que vous n’aurez pas de mal à la retrouver sur Wikipédia 😉

Alors, Charlotte Le Bon est canadienne, elle a débarqué en France à 23 ans, et a aujourd’hui 32 ans et toutes ses dents (enfin, d’après son sourire ravissant). Elle a été mannequin (notamment pour Lolita Lempicka, la classe), Miss météo chez Canal +, actrice, artiste, et enfin tout récemment réalisatrice, avec son premier court-métrage Judith Hôtel. Ouais, rien que ça.

Charlotte Le Bon : une fille de la vraie vie

Quiconque a lu une de ses interviews, ou vu sa prestation de Miss météo a pu constater son franc parlé et son adorable brin de folie.

J’ai notamment adoré son interview réalisé par Le Bonbon en 2016, où elle raconte sans chichis qu’elle a détesté ses années de mannequinat, et comment elle a débuté un peu par hasard sa carrière petit écran à Paris, puis arrêté, avant d’être embarquée dans une spirale de succès du grand écran. Quand on lui demande si elle a aimé ses années chez Canal, elle répond « De venir sur le plateau couverte de merde ou déguisée en coach gouine, c’était les seuls moments où je me sentais bien. »

Elle finit son interview par confier  « J’ai un cœur sur le cul. Il est super moche, le tatoueur était bourré.  » #oups

Pour lire l’intégralité de l’interview, c’est par ici.

Charlotte Le bon une famous fille de la vraie vie

Charlotte Le Bon : une artiste accomplie et pleine d’humour

Retour au source. En effet la belle brune, avant d’être mannequin ou actrice, dessine, et ce depuis toujours. Elle pensait faire ça toute sa vie, et puis Canal + et les tournages sont arrivés sur sa route, elle a pris ça un peu « comme du bonus ». Aujourd’hui, elle se replonge dans son premier amour, l’illustration, le dessin et aussi le street art. Elle a fait sa première expo en 2016 à Paris, One Bedroom Hotel On The Moon, suivi de deux autres (dont ma préférée, Pickle Melancholia. Oui oui, c’est bien des illustrations de cornichons !).

Pour retrouver tout son boulot d’artiste, vous pouvez aller jeter un oeil sur son site ici. 

Je ne résiste pas à l’envie de vous partager sa réponse au webzine Do It in Paris, lorsqu’ils lui demandent si il y a des lieux particuliers où elle aime admirer du street art : « Pas du tout. Si on ouvre bien nos yeux, l’art est partout. Et je ne parle pas que de street-art ! Je m’amuse souvent à essayer de trouver des dessins de phallus dans la vieille ferronerie parisienne. Vous seriez épatés de voir à quel point les mecs se sont foutus de nous à l’époque ! » Merci Charlotte !

Charlotte Le Bon en petit col : on ne pouvait pas passer à côté !

Elle aussi elle affectionne les petits cols… en même temps, ça lui va super bien !

Charlotte Le Bon, ses instants pas glamour assumés de #Filledelavraievie

Je vous propose de finir cet article avec une petite série de clichés de notre déjantée Famous #filledelavraievie. S’il y en a une qui ne se prend pas la tête et qui croque la vie à pleines dents, c’est bien elle !  Elle incarne complètement l’esprit #filledelavraivie, et ça, on adore ! Je dis bravo, my dear Charlotte <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *